Un nouveau cygne mort de la grippe aviaire à Reugny

18 novembre 2022 à 17h35 - 963 vues

Un cygne a été retrouvé mort il y a quelques jours sur la commune de Reugny. D’après les résultats d’analyse reçus le jeudi 17 novembre, l’animal est décédé de la grippe aviaire. C’est le 5e décès d’un cygne de cette maladie très contagieuse depuis le 25 octobre dernier. Pour rappel, 4 cygnes avaient été retrouvés morts la dernière semaine du mois d'octobre à Vallon-en-Sully.

La préfecture de l’Allier a annoncé que la zone de contrôle temporaire mise en place sur 38 communes depuis une vingtaine de jours, est étendue à 57 communes du département de l’Allier.

Voici la liste des 57 communes concernées : Archignat, Audes, Bizeneuille, Braize, Cérilly, Chambérat, Chamblet, Chazemais, Commentry, Cosne-d’Allier, Courçais, Deneuille-les-Mines, Désertines, Domérat, Doyet, Estivareilles, Haut-Bocage, Hérisson, Huriel, La Chapelaude, Lamaids, Lavault-Sainte-Anne, Le Brethon, Le Vilhain, Lételon, Lignerolles, Louroux-Bourbonnais, Malicorne, Meaulne-Vitray, Mesples, Montluçon, Nassigny, Néris-les-Bains, Prémilhat, Quinssaines, Reugny, Saint-Angel, Saint-Bonnet-Tronçais, Saint-Caprais, Saint-Désiré, Saint-Éloy-d’Allier, Saint-Genest, Saint-Martinien, Saint-Sauvier, Saint-Victor, Sauvagny, Theneuille, Treignat, Urçay, Vallon-en-Sully, Vaux, Venas, Verneix, Vieure, Villebret, Villefranche-d’Allier, Viplaix.

Pour limiter la contamination des autres volatiles et volailles, des mesures sont mises en place avec le recensement obligatoire des détenteurs d’oiseaux auprès de leurs mairies, l’application stricte des mesures de biosécurité et la prévention par la mise à l’abri de tous les oiseaux détenus par les particuliers et les professionnels dans des bâtiments fermés ou sous des filets. Il est interdit de s’approcher et de nourrir des oiseaux sauvages particulièrement dans la zone de contrôle temporaire.

La préfecture de l’Allier rappelle qu’il est important de signaler si vous trouvez le cadavre d’oiseaux sauvages dont le décès est inconnu. Vous ne devez pas toucher le volatile décédé. Vous pouvez le signaler en contactant l’office français de la biodiversité au 04.70.48.06.04 ou la fédération départementale des chasseurs au 04.70.34.10.00.

La préfecture rappelle que toute consommation de viande, d’oeufs et de produits dérivés ne présente aucun risque pour l’Homme.