L'ANSES appelle à la vigilance après une hausse des intoxications aux champignons

17 octobre 2023 à 05h39 - 986 vues

Soyez vigilants en ce mois d’octobre. C’est le mois où l’on compte le plus d’intoxications à cause de la consommation de champignons toxiques.

L’ANSES, l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, a tiré la sonnette d’alarme avec une hausse du nombre de contaminations depuis le début de cette année 2023 selon les centres antipoisons qui ont reçu de nombreux appels.

Plus de 600 cas d’intoxications ont été recensés depuis le 1er juillet 2023 en France.

Les causes de ces intoxications : confusion d’une espèce comestible avec une espèce toxique, parfois du fait de l’utilisation d’une application de reconnaissance de champignons sur smartphone donnant une identification erronée des champignons cueillis, ou encore consommation de champignons comestibles en mauvais état, mal conservés ou insuffisamment cuits.

2 personnes sont décédées en 2022, un chiffre en baisse.

L’ANSES rappelle les réflexes à avoir quand on cueille des champignons dans la nature : ramassez uniquement les champignons que vous connaissez parfaitement. Au moindre doute sur l’identification d’un champignon, vous ne consommez pas la récolte avant de l’avoir faite contrôler par un pharmacien ou une association de mycologie. Ne jamais donner à manger les champignons que vous avez ramassé à de jeunes enfants et ne faites pas confiance aux applications sur smartphone qui vous promettent d’identifier les champignons.