3 infos dans le 03 - Mercredi 23 Août 2017

23 août 2017 - 24630 vues

L'info sur Allier Pop Rock en été, c'est 7 rendez-vous pour avoir l'essentiel de l'actualité principalement dans le département de l'Allier : toutes les demi-heures entre 7h et 10h dans la Matinale de l'été, et le dernier journal à midi.

 

Voici les 3 infos qui seront développées dans nos journaux en ce mercredi 23 août 2017 :

1/ Le beau temps et la chaleur sont bien présents pour cette fin du mois d’août. La préfecture de l’Allier relaie depuis le début de l’été la campagne nationale de prévention des noyades, campagne de communication mise en place par les ministères de la Santé et de l’Intérieur. Selon les chiffres de l’institut de veille sanitaire, en France chaque jour durant l’été, 4 personnes meurent suite à une noyade. La moitié des noyades ont lieu en mer mais 24% d’entre elles ont eu lieu en 2015 dans les piscines, municipales ou privées. Une affiche donne aux parents mais aussi à tous les adultes, les 3 réflexes à avoir pour se baigner sans danger : il faut choisir des zones surveillées de baignade et respecter le drapeau mis en place. Quand c’est orange, il faut faire attention et ne pas s’éloigner du bord et quand c’est rouge, la baignade est strictement interdite. Il faut surveiller ses enfants en permanence, ne jamais les quitter des yeux. Il faut aussi penser à les équiper de brassards adaptés à leurs taille, poids et âge. et dernier réflexe : il faut tenir compte de votre forme physique. Si vous ressentez un frisson ou un trouble physique, vous ne devez pas vous baigner. Evitez aussi les comportements à risque, comme une forte consommation d’alcool avant la baignade ou une forte exposition au soleil. Pour les personnes qui ont à leur domicile une piscine enterrée ou semi-enterrée, il faut qu’elle soit équipée d’un ou des 4 types de dispositif de sécurité qui sont conformes aux normes mises en place. A noter que depuis le 1er janvier 2006, cette mesure est imposée à toutes les piscines privées, neuves ou déjà existantes. Ces systèmes de sécurité ne remplacent en aucun cas la surveillance active et permanente des enfants par un adulte responsable. Pour rappel, en cas de problème ou de noyade, vous devez appeler le numéro d’appel d’urgence : le 112 depuis un téléphone portable. Sinon, depuis un téléphone fixe, les pompiers au 18 ou bien le SAMU au 15. Plus d’informations sur cette campagne de prévention sur les noyades, vous pouvez aller sur le site internet : www.inpes.sante.fr/noyades.

 

2/ Comme c’est le cas chaque week-end, les forces de l’ordre du département se mobilisent sur les axes routiers principaux pour contrôler que les conducteurs respectent les règles du code de la route. Plusieurs grands excès de vitesses ont été constatés notamment samedi à Toulon-sur-Allier, où un automobiliste a été contrôlé à 157 km/h au lieu de 90. A Mariol, un jeune conducteur était à 135 au lieu de 80. Ayant commis un excès de vitesse supérieur à 50 km/h, son véhicule a été transporté à la fourrière. 2 autres conducteurs ont été flashés dimanche à Saint-Prix à 175 km/h au lieu de 80, le conducteur ayant eu son permis depuis moins de 3 ans, et à 152 km/h au lieu de 110. Et puis comme chaque semaine, plusieurs conducteurs avaient des taux d’alcoolémie supérieurs à la limite autorisée. Un habitant de l’Allier a été contrôlé avec un taux de 1g44 vendredi dernier à Malicorne, 2 autres conducteurs avaient des taux comparables durant le week-end à Mariol et à Montmarault. La préfecture de l’Allier rappelle que les contrôles routiers sont renforcés chaque week-end après avoir constaté un relâchement de la part des conducteurs concernant la vitesse et la conduite sous l’emprise de l’alcool et des stupéfiants.

  

3/ Une habitante de Cosne-d’Allier âgée de 59 ans a été condamnée hier après-midi par le tribunal correctionnel de Montluçon à une peine de 8 mois de prison avec sursis pour avoir frappé une avocate ainsi que la secrétaire du cabinet d’avocat situé à Montluçon. Les faits se sont déroulés jeudi dernier lorsque la quinquagénaire a appris que son fils qui est incarcéré à la prison de Montluçon, ne sortira pas dans quelques semaines mais en février prochain. Elle s’est alors rendue au cabinet de l’avocat de son fils pour obtenir des explications. L’avocat n’étant pas là, l’habitante de Cosne-d’Allier a déversé sa colère sur la secrétaire du cabinet ainsi que sur une avocate. Elle a fait des menaces de mort avant de frapper l’avocate. Elle a pu être maîtrisée avant l’intervention des forces de l’ordre. Elle a également été condamnée à une mise à l’épreuve. A noter qu’elle était poursuivie pour des outrages à un surveillant pénitentiaire. Durant une visite à son fils, elle avait proféré des insultes à caractère raciste.

  

Vous retrouverez le dernier journal de la journée en podcast vers 12h15 chaque mi-journée de la semaine. Pour écouter la webradio en direct, une seule adresse : www.allierpoprock.fr