3 infos dans le 03 - Jeudi 26 Avril 2018

26 avril 2018 - 56264 vues

L'info sur Allier Pop Rock , c'est 11 rendez-vous pour avoir l'essentiel de l'actualité principalement dans le département de l'Allier : toutes les demi-heures entre 6h et 9h dans la Matinale, 2 journaux à la mi-journée : midi et 13h et 2 journaux en fin de journée : 17h et 18h.

 

Voici les 3 infos qui seront développées dans nos journaux en ce jeudi 26 Avril 2018 :

1/ Les chiffres du chômage du premier trimestre de l’année 2018 ont été dévoilés par le ministère du Travail hier à la mi-journée. Nouveauté depuis le début de l’année : les chiffres du chômage ne sont plus donnés chaque mois mais chaque trimestre. Dans le département de l’Allier, le nombre de chômeurs de catégorie A, c’est-à-dire ceux qui n’ont eu aucune activité professionnelle lors du premier trimestre 2018, a baissé de 0,6% par rapport au dernier trimestre de l’année 2017. Au total, 17.340 personnes étaient dans la catégorie A du Pôle Emploi dans le Bourbonnais fin mars. Sur un an, le chômage a baissé de 1,6%. Si on regarde en détail ces chiffres pour la catégorie A, on constate que la baisse concerne les hommes (-1,4%) et les plus de 50 ans (-1,6%). En revanche, le chômage a augmenté de 0,8% ce trimestre chez les jeunes de moins de 25 ans. Concernant les bassins d’emplois, dans la seule catégorie A, le chômage a bien baissé sur 1 an avec la plus forte baisse pour le bassin de Vichy-Cusset (-3,5%). Si on ajoute les personnes qui ont eu une activité partielle ou réduite et qui sont dans les catégories B et C, le nombre de chômeurs a augmenté de 0,2% ce premier trimestre par rapport au dernier trimestre 2017. On comptait à la fin du mois de mars, 28.720 personnes dans l’une des 3 premières catégories de chômage. Sur 1 an, le chômage a augmenté sur les 3 bassins d’emplois avec la plus forte hausse sur le bassin de Vichy-Cusset (+1,5%). Les prochains chiffres du chômage seront publiés fin juillet pour le deuxième trimestre 2018.

 

2/ La gendarmerie de l’Allier a lancé une mise en garde sur des cas d’escroqueries aux fausses annonces d’emplois sur Internet notamment. Selon les forces de l’ordre, Internet est un endroit où les escrocs sont nombreux. Plusieurs demandeurs d’emplois en ont été victimes ces dernières semaines dans le département bourbonnais. La gendarmerie de l’Allier donne quelques mesures de précaution une fois que vous avez envoyé votre C.V. à un prétendu employeur, si celui-ci vous répond et vous demande d’avancer des frais pour l’acquisition de matériel, s’il vous demande vos coordonnées bancaires et une copie de votre pièce d’identité alors que vous n’avez pas passé le moindre entretien d’embauche, et s’il vous demande un remboursement de trop perçu après l’envoi d’un chèque, c’est que vous êtes en train de vous faire arnaquer. Aucun employeur ne vous demande en temps normal d’avancer des frais ou bien d’envoyer vos documents personnels avant d’avoir fait un entretien et d’avoir signé un contrat de travail en bonne et due forme. Si vous avez un doute sur les demandes de ce prétendu employeur, vous devez contacter votre conseiller Pôle Emploi avant toute démarche. Si vous avez été victime d’une escroquerie, vous devez venir porter plainte et vous devez le signaler sur le site : www.internet-signalement.gouv.fr.

  

3/ Hier, les salariés des magasins Mr. Bricolage étaient appelés à se mobiliser pour dénoncer une dégradation de leurs conditions de travail et pour réclamer l’embauche de personnels supplémentaires, les salariés partant à la retraite n’étant pas remplacés. Les salariés de l’enseigne située à Domérat ont arrêté de travailler durant 1h hier en début de matinée. Dans ce magasin bourbonnais, on comptait près de 40 salariés lorsqu’il était installé dans le centre-ville de Montluçon. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 26. Dans certains rayons, il n’y a plus qu’un seul employé pour conseiller et guider les clients. Une pétition a été mise en place ces dernières semaines pour alerter les clients de l’enseigne sur la situation qui se dégrade. Une quinzaine de salariés de l’enseigne situé à Charmeil près de Vichy se sont également mobilisés hier matin. Dans ce magasin, le nombre de salariés est passé en 5 ans de 66 à 55. Les salariés réclament également une revalorisation salariale alors que la direction nationale de l’enseigne leur demande d’être plus polyvalents. Et puis la vingtaine de salariés que compte l’enseigne à Yzeure se sont également mobilisés. Ils dénoncent la suppression d’une dizaine de postes à la fin de l’année dernière, une annonce qui est intervenue seulement quelques semaines avant l’échéance. Les salariés yzeuriens réclament également un 13e mois, qu’ils n’ont pas alors que d’autres salariés ont un 13e mois. D’autres actions pourraient avoir lieu dans les jours qui viennent. La direction de l’enseigne n’a pas répondu à ce mouvement de grève.

  

Vous retrouverez le dernier journal de la journée en podcast vers 18h15 chaque fin de journée de la semaine. Pour écouter la webradio en direct, une seule adresse : www.allierpoprock.fr