3 départements en plus en surveillance renforcée, pas l'Allier - 4 Mars 2021

04 mars 2021 à 18h15 - 946 vues

MISE A JOUR JEUDI 4 MARS 2021 - Le Premier Ministre Jean Castex a donné une nouvelle conférence de presse ce jeudi 4 mars 2021 pour annoncer que 3 départements supplémentaires étaient désormais en surveillance renforcée : l'Aisne, l'Aube et les Hautes-Alpes.

Concernant les 20 premiers départements qui sont en surveillance renforcée depuis 8 jours, un seul va être confinés les week-ends : le Pas-de-Calais. Il rejoint le littoral des Alpes Maritimes et Dunkerque qui ont déjà connu un premier week-end de confinement le 27 février dernier.

------------------------------------------

ARTICLE DU 25 FEVRIER 2021

Le premier ministre Jean Castex a donné une conférence de presse ce jeudi 25 février 2021 pour évoquer la situation sanitaire en France, une situation qui se dégrade depuis plusieurs jours.

Un confinement du vendredi 18h jusqu'au lundi, 6h, va être mis en place le long du littoral des Alpes-Maritimes et à Dunkerque dès ce dernier week-end du mois de février. Il faut une attestation de déplacement pour sortir faire ses courses, pour aller travailler, pour un motif impérieux. Les personnes pourront se promener durant 1h sur un rayon de 5km ou promener leurs chiens.

Lors de la conférence de presse, Jean Castex a annoncé la liste des 20 départements français dont la situation devient très préoccupante et qui vont être placés en surveillance renforcée.

Les 20 départements sont les suivants : les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, La Drôme, l'Essonne, l'Eure-et-Loir, Les Hauts-de-Seine, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, le Nord, l'Oise, Paris, le Pas-de-Calais, le Rhône, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, la Somme, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne, le Var et les Yvelines.

Ces 20 départements pourraient être confinés dans les jours qui viennent si la situation devient incontrôlable. Une nouvelle évaluation la semaine prochaine. Si la situation ne s'améliore pas dans ces départements, il y aura un confinement les week-ends à partir du vendredi 5 mars, 18h.

L'Allier n'est donc pas concerné par cette surveillance renforcée. La situation semble s'améliorer depuis une semaine avec moins de personnes hospitalisées pour le Covid-19.